Rechercher dans ce blog

mercredi 4 janvier 2012

Le "crocoduck", la meilleure blague des créationnistes


Et s'il était le chaînon manquant ?

L'histoire n'est pas récente mais tellement croustillante qu'un léger rappel ne peut pas faire de mal. Le temps a passé. Kirk Cameron n'est plus ce jeune enfant-star, placardé sur les murs de millions d'adolescentes à travers le monde. La série télé Quoi de neuf docteur ? (Growing pains, en VO) a pris fin depuis longtemps, la carrière de Cameron s'est ralentie et a pris le tour évangélique d'un militantisme pro-créationnisme. Jusqu'ici, rien de si étonnant. Mais Kirk Cameron est alors invité à un débat sur l'existence de Dieu retransmis par le network ABC, en mai 2007.

 Au bout d'une longue diatribe anti-darwiniste, Cameron finit par brandir une grande image représentant un être hybride à tête de crocodile et pattes de canard. Un "crocoduck". Stupeur dans l'assistance. L'argument développé par l'ancien Mike Seaver est le suivant : "la non-existence du crocoduck prouve que Dieu existe et que la théorie de l'Evolution ne vaut rien". En gros, il s'agit de montrer que si les espèces évoluaient, alors il existerait des fossiles d'espèces de transition tel cet hilarant crocodile-canard. La méthode de Cameron est simple : il s'agit d'interpréter de manière grossière les bases de la théorie de l'évolution afin de la tourner en ridicule. Ce faisant, il ne parvient généralement qu'à convaincre les personnes totalement pas au fait de la théorie darwinienne.


Le petit Kirk Cameron a bien grandi.

Naturellement, cet argument a été reçu par une volée de bois vert de la part de la communauté scientifique. Au point que le célèbre théoricien de l'évolution, le britannique Richard Dawkins, a cru bon de réagir dans son livre Le plus grand spectacle du monde. Il a ainsi expliqué - fallait-il en venir là ? - que les canards ne descendent pas des crocodiles.

L'histoire aurait pu simplement s'arrêter là. Mais l'évolution sait parfois faire de très bonnes blagues. En 2009, des chercheurs de l'Université de Chicago découvrent au Niger de nouveaux fossiles appartenant à un dinosaure inconnu portant un bec similaire à celui d'un canard et une longue queue qui pourrait être celle d'un crocodile. Le specimen est nommé Anatosuchus minor, ou "duck-croc", le crocodile canard. Un éclat de rire géant secoue le monde qui gravite autour du débat création/évolution. Finalement, le crocoduck existait bel et bien. Et la blague continue à tourner. Chaque année, des internautes peuvent voter pour le "golden crocoduck award" qui récompense le discours créationniste le plus drôle/pathétique/stupide. Vous pouvez voter pour désigner le vainqueur 2011. Le crocoduck a encore de beaux jours devant lui.

 J. Balboni

Aucun commentaire:

Publier un commentaire